PIM : qu’est-ce qu’un PIM ? A quoi sert un PIM ? Définition et explications…

 

qu'est-ce qu'un PIM

PIM : qu’est-ce que c’est ? A quoi cela sert-il ? Une définition pour commencer…

PIM signifie « Product Information Management » ou « Gestion de l’Information Produit » : une solution (ou logiciel) PIM a pour objectifs principaux la collecte, l’enrichissement et la publication des informations produits d’une entreprise.

Mais, au delà de cette définition, qu’est-ce qu’un PIM ? Et à quoi sert un PIM ?

 

De manière très générale, un PIM permet de collecter, de stocker, d’enrichir et de publier l’information produit de l’entreprise :

Mais, un PIM, ce n’est pas qu’une base de données produits, c’est beaucoup plus que cela !

Alors, que faire réellement avec un PIM ? Au final, vous pourrez facilement et à partir d’une base de données produits unique alimenter tous vos canaux de publication.

Ainsi, vous pourrez :

  • exporter vous-mêmes vos données produits à des formats Excel personnalisés,
  • exporter vos données produits selon des standards (FAB-DIS, ETIMEDONI. BMEcat…) pour votre réseau de distribution,
  • importer et contrôler les données de vos fournisseurs selon votre format ou leur format,
  • alimenter et mettre à jour un site Web, un e-catalogue ou un site e-commerce,
  • fournir des données techniques pour des logiciels métiers,
  • publier automatiquement des fiches produits au format PDF (pour les mettre à disposition de votre force commerciale, de vos prospects, de vos clients, de vos partenaires),
  • publier des brochures et des catalogues papier,
  • personnaliser vos données produits en fonction de la cible (argumentaire commercial, données normatives…).

A l’heure où nous parlons beaucoup d’expérience client, une solution PIM contribue beaucoup à l’amélioration de l’expérience utilisateur produits (PXM), notamment en apportant de l’agilité pour créer et publier facilement et rapidement de l’information produit personnalisée en fonction du profil des utilisateurs et du contexte. 

Pour cela, une solution PIM (ou logiciel PIM) va permettre de mettre en place des processus et des outils pour assurer la gestion et la qualité des données produits, en mettant à disposition des utilisateurs :

  • des solutions pour organiser, structurer et renseigner les informations des produits,
  • des outils d’aide à la rédaction des textes marketing, pour améliorer la qualité des contenus,
  • des workflows, pour gérer le cycle de vie d’un produit jusqu’à sa validation,
  • des alertes et notifications, qui seront envoyées aux utilisateurs, pour faciliter l’organisation et le suivi des tâches,
  • des indicateurs de qualité et de complétude, pour suivre en direct l’état de la base de données produits.

Quand devez-vous mettre en place une solution PIM ?

Dans plusieurs cas, la mise en place d’un PIM va être nécessaire voire indispensable  :

  • vos informations produits sont disséminées (fichiers Excel, bases de données), avec un risque de redondance,
  • vous diffusez vos informations produits sur plusieurs canaux (site Web, réseau de distribution…),
  • vous avez besoin d’internationaliser vos données produits (traductions et adaptations locales),
  • la qualité de vos informations produits est insuffisante (mauvaise expérience pour les utilisateurs de ces données),
  • vos informations produits sont difficilement à jour,
  • vos données produits sont mal structurées (produits complexes, gestion des accessoires et options…)
  • vous passez beaucoup de temps à préparer des fichiers de données (FAB-DIS, ETIM…),
  • vous publiez des catalogue et brochures papier.

Vous pourrez donc tirer de réels avantages et gains lors de la mise en place d’un PIM, en prenant soin de bien cadrer et spécifier votre projet PIM en amont.

Bien sûr, plus vous avez de produits, de langues, de canaux et de catalogues, et plus le ROI du PIM sera court et plus les gains seront importants.

Quels services sont alors concernés par le PIM ?

La mise en place d’un PIM est un projet d’entreprise. Le PIM est en effet un élément de l’écosystème de l’entreprise et il structure les processus de gestion des données produits.

Une solution PIM sera notamment utilisée par :

  • les services marketing, pour enrichir, valoriser et personnaliser les informations produits,
  • les services communication, pour produire plus rapidement fiches produits, brochures et catalogues produits,
  • les services marketing digital, pour alimenter plus facilement des sites e-catalogue et e-commerce,
  • les services IT, pour faciliter l’interfaçage entre le PIM et les différents outils du système d’informations,
  • les services achats, pour collecter les données produits des fournisseurs,
  • les services commerciaux,  pour fournir plus rapidement des informations produits aux prospects et clients. 

Et quelles informations ou données produits pourrez-vous gérer  dans un PIM ?

Dans une solution PIM, vous pourrez gérer toutes les informations relatives aux produits, pour des exploitations à usages interne ou externe :

  • données marketing (désignation, descriptifs, argumentaires, points forts, marchés…),
  • données techniques (dimensions, performances…),
  • données logistiques et tarifaires (plan de palettisation, prix public…),
  • données normatives (certificats, conformités…),
  • documents (notice de montage, fiche produit…),
  • visuels et vidéos (produit nu, visuel d’ambiance…).

Les données présentes dans le PIM pourront soit :

  • être issues d’une solution tierce : ERP, WMS, CRM, PLM (le code EAN d’un produit par exemple),
  • être renseignées directement dans le PIM (un argumentaire produit par exemple).

Certaines données pourront alors être non modifiables dans le PIM, si le PIM n’en est pas propriétaire.

D’autres référentiels que le référentiel produits peuvent également être mis en place :

  • fournisseurs,
  • collections,

 

Un PIM pour améliorer la qualité de vos données produits

Quand on parle de qualité de la donnée produits, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • la présence de la donnée (par ex. la caractéristique « argumentaire commercial » a-t-elle été renseignée ?),
  • la cohérence de la donnée (par ex. la caractéristique « Code EAN13 » a-t-elle été renseignée selon le format attendu ?),
  • la pertinence de la donnée (par ex. le contenu de la caractéristique « argumentaire commercial » est-il pertinent par rapport au produit et au contexte ?).

Il faut toujours garder à l’esprit que la qualité de vos données produits, c’est ce que verront vos clients :

  • dans vos catalogues et brochures papier,
  • dans vos fiches produits, sur votre site Web ou dans votre e-catalogue,
  • dans les sites Web de vos partenaires (réseau de distribution, places de marchés),
  • dans les outils ou solutions alimentées par vos données produits (logiciels métiers, BIM…).

Pour collecter l’information produits de l’entreprise et devenir le référentiel produits, une solution PIM doit être intégrée aux processus métiers et dans l’écosystème de l’entreprise.

En définissant bien le rôle de chacun des outils. En effet, un PIM n’est ni ERP ni un CRM. Il ne faut donc pas faire porter par un PIM des fonctionnalités propres à un ERP (calculs de prix, facturation…), le risque étant de dégrader les performances globales de votre solution PIM et de ne satisfaire personne.

C’est pourquoi un PIM est très souvent connecté à d’autres solutions complémentaires :

  • ERP (pour collecter les codes produits, libellés, données logistiques),
  • PLM (pour collecter les données techniques),
  • WMS (pour collecter les données de stocks),
  • CRM (pour collecter les données clients).

Dans un schéma simplifié (la réalité est parfois un peu différente…), une solution PIM est interfacée avec l’ERP de l’entreprise pour récupérer l’information produits existante (codes produits, libellés, informations logistiques …). Les marketeurs prennent ensuite le relais pour enrichir ou transformer l’information produits (descriptifs, médias, …), afin de publier une information ciblée et pertinente pour le client.

Là aussi, des règles de gestion des données devront être définies entre les différents composants du système d’informations, et notamment avec le PIM. Avec, surtout, une règle d’or : une données ne peut avoir qu’un seul maître.

Quelques clés pour réussir votre projet PIM

Avant de vous lancer, voici quelques conseils pour réussir votre projet PIM :

  • commencez par bien cadrer votre projet PIM / DAM,
  • définissez le périmètre de votre projet, par étapes,
  • choisissez la bonne solution PIM / DAM et le bon intégrateur,
  • prenez le temps nécessaire pour bien spécifier votre projet PIM / DAM,
  • assurez-vous d’embarquer les utilisateurs-clés suffisamment tôt dans le projet,
  • planifiez des 1ers livrables à court-terme,
  • ludifiez et valorisez la gestion de l’information produit,
  • mesurez la réussite de votre projet PIM / DAM.

Lors de la mise en place d’une solution PIM, il est indispensable de prendre en compte le facteur humain. Car, même si les outils et la technologie (IA ou Intelligence artificielle) pourront vous aider, l’humain reste encore clé dans le processus de création et de maintenance de ces données produits.

Il est donc primordial de développer la culture données de l’entreprise et de mettre en place une une gouvernance des données, pour bien définir les rôles et responsabilités des différents acteurs.

Pour vous aider à bien cadrer votre projet, vous pouvez demander notre modèle de cahier des charges PIM / DAM.

Quelles fonctionnalités allez-vous trouver dans un PIM ?

Les fonctionnalités varient bien sûr entre les différentes solutions PIM du marché. Notamment, certaines solutions ne couvrent que la gestion des informations produits (PIM), d’autres intègrent également la gestion des médias (DAM) et la publication papier (PRINT).

Voici néanmoins une liste de fonctionnalités pour bien exploiter une solution PIM / DAM / PUBLICATION :

  • organisation et classement des produits,
  • gestion des caractéristiques (attributs) attachées aux produits,
  • gestion des variantes (déclinaisons) de produits,
  • gestion de liens entre produits (accessoires, options, produits complémentaires…),
  • gestion de kits et systèmes (ensemble de produits),
  • organisation et classement des médias,
  • association automatique ou manuelle entre les produits et les médias,
  • conversion automatique de médias,
  • contextualisation et personnalisation des infos en fonction d’une cible ou d’un canal,
  • workflow et notifications,
  • mesure des taux de complétude et de qualité,
  • imports simples et personnalisés,
  • exports simples et personnalisés,
  • exports / imports de normes et standards (FAB-DIS, ETIM, BMEcat, GS1…),
  • création de canaux de publication (distribution, site e-catalogue, site e-commerce),
  • connecteurs pour alimenter les CMS et Frameworks du marché (Magento, PrestaShop, WordPress, Symfony…),
  • génération automatique de fiches produits,
  • publication de brochures et catalogues papier.

Comment comparer, sélectionner et choisir une solution PIM ?

Plusieurs critères de sélection d’un PIM devront guider votre choix :

  • le mode de déploiement (Saas, OnPremise…),
  • le choix d’un éditeur et d’un intégrateur, ou d’un éditeur / intégrateur PIM,
  • les références de l’éditeur et de l’intégrateur dans votre secteur d’activité,
  • l’ergonomie et la facilité de prise en mains (pour faciliter l’acceptation et l’utilisation),
  • les fonctionnalités (PIM, DAM, Print),
  • les possibilités de paramétrage de la solution (pour vous rendre autonome),
  • l’ouverture de la solution (pour bien l’intégrer dans votre écosystème),
  • le coût, en prenant bien en compte tous les coûts sur 3 ou 5 ans (licences, mise en place, maintenance, hébergement).

 

 

En résumé, une solution PIM (ou logiciel PIM) vous permettra de gérer plus facilement vos données produits, d’améliorer la qualité de ces données et de publier plus rapidement des informations produits personnalisées :

  • améliorer la qualité des données produits et donc des fiches produits publiées, en apportant des outils ergonomiques et intelligents de création et de gestion des contenus,
  • publier plus rapidement et plus facilement des informations produits, en automatisant les processus de publication,
  • personnaliser l’information produit en fonction du contenu (un descriptif produit aura par ex. plusieurs variantes selon l’utilisateur à qui il est destiné),
  • personnaliser l’information produit en fonction du canal (un descriptif produit pour un site Web ne sera pas identique à un descriptif produit pour un catalogue papier).

 

Contactez-nous pour échanger sur votre projet PIM

Politique de confidentialité

7 + 4 =