L’objectif d’un PIM (Product Information Management) est de collecter, d’enrichir et de publier vos informations produits.

La mise en place d’une solution PIM n’est pas une finalité en soi. Elle vous permettra :

  • d’améliorer la qualité de vos données produits,
  • de publier plus rapidement et plus automatiquement vos informations produits (site web, e-catalogue, site e-commerce, fichiers pour les distributeurs, fichiers et catalogues papiers).

Quel périmètre de données devrez-vous gérer dans un PIM ?

L’objectif final d’un PIM étant de publier vos données produits, il est inutile de gérer dans un PIM des données qui ne seront jamais publiées.

Un PIM n’est ni un ERP ni un WMS, ni un CRM. Un PIM n’a pas vocation par exemple à faire des calculs de prix ou à calculer des stocks en temps réel.

C’est un inversement le travail d’un ERP ou d’un WMS. C’est pourquoi on ne gérera pas des niveaux de prix par client dans un PIM. Si vous avez besoin d’exporter des données produits avec des prix personnalisés pour un distributeur, un PIM vous apportera d’autres solutions sans surcharger les données du PIM (injection automatique de prix dans un fichier d’export, par exemple). Vous pourrez en revanche gérer un prix public par article, qui pourra être publié dans un catalogue.

En conclusion, vous intégrez dans un PIM plutôt les données descriptives d’un produit :

  • données marketing (désignation, descriptifs, argumentaires, points forts, marchés…),
  • données techniques (dimensions, performances…),
  • données logistiques et tarifaires (plan de palettisation, prix public…),
  • données réglementaires (certificats, conformités…),
  • documents (notice de montage, fiche produit…),
  • visuels et vidéos (produit nu, visuel d’ambiance…).

Un seul maître pour une même donnée produit

C’est une règle de gestion primordiale : une donnée dans le PIM ne peut avoir qu’un seul maître.

Cette règle s’applique principalement dans la phase de collecte automatique des données depuis un ERP ou un WMS : si la données initiale est gérée dans un ERP, c’est l’ERP qui est maître de la donnée. Dans le logiciel PIM, vous pourrez utiliser cette donnée pour l’afficher et la publier, mais vous ne pourrez pas la modifier.

Inversement, un argumentaire commercial sera sûrement renseigné directement dans le PIM. C’est le PIM qui en sera maître. Les autres outils de votre SI pourront l’utiliser mais pas la modifier.

LIVRE BLANC

Comment réussir son projet PIM/DAM? Retrouvez tous les conseils  de 3C-EVOLUTION

Exemples de données que vous pourrez gérer dans un PIM

Les données marketing et commerciales

Il s’agit de données qui vont permettre de comprendre et de valoriser vos produits :

  • désignation claire et compréhensible,
  • descriptif,
  • argumentaire produit,
  • points forts,
  • principe de fonctionnement,
  • marchés,

Ces données seront utiles dans toutes les publications (papier, e-catalogue, e-commerce, export FAB-DIS, export BMEcat)

Les données techniques

Ces données vont vous permettre de de décrire techniquement vos produits. Ces données sont bien sûr dépendantes des catégories de produits que vous vendez ou que vous distribuez. Quelques exemples :

  • dimensions du produit nu (profondeur, hauteur,…)
  • caractéristiques nominales (tension, intensité,…)
  • performances (puissance, débit,…)

Ces données seront utiles dans beaucoup de publications (papier, e-catalogue, e-commerce, export ETIM). Pour vous aider à définir les données techniques de vos produits, vous pouvez si nécessaire vous appuyer sur les classes du modèle ETIM.

Les données logistiques

Les données logistiques sont de plus en plus importantes, notamment pour le e-commerce. Elles permettent d’apporter des informations précises sur les dimensions de produits livrés, les quantités de produits livrées.

On trouvera notamment dans cette catégorie de données :

  • plan de palettisation,
  • prix public.

Ces données seront utiles principalement pour le e-commerce et les échanges entres les fabricants et distributeurs (export GS1, export FAB-DIS, export EDONI, export BMEcat ). N’hésitez pas à consulter la norme GS1, pour bien définir vos données logistiques.

Les données réglementaires

Selon votre secteur d’activité, vous devez intégrer dans votre PIM des données normatives et réglementaires. Ces données varient d’un pays à l’autres. Selon les normes locales en vigueur. Quelques données doivent obligatoirement apparaître dans vos fiches produits. Certaines sont également demandées dans l’onglet « Réglementaire  » de FAB-DIS.

Les documents

Dans un PIM, vous pourrez attacher des documents à vos produits :

  • fiche produit au format PDF,
  • fiche FDS au format PDF,
  • fiche de montage au format PDF,
  • notice d’utilisation au format PDF,

La fiche produit pourra d’ailleurs être générée automatiquement par la solution PIM si celle-ci possède un module de publication PDF.

Ces données seront utiles dans beaucoup de publications (e-catalogue, e-commerce, export FAB-DIS, export BMEcat).

Les médias

Pour valoriser vos produits ou compléter les informations techniques, vous pourrez associer à vos produits des médias ou des liens vers des médias stockés dans une médiathèque externe :

  • visuels produits (produit nu, produit packagé, vu d’ambiance,…),
  • schémas dimensionnels,
  • modèles 3D,
  • vidéos de présentation du produit.

Certains PIM proposent un module DAM intégré qui vous permettra d’organiser vos médias et de les associer facilement avec les produits.

Ces données seront utiles dans toutes les publications (papier, e-catalogue, e-commerce, export FAB-DIS, export EDONI, export BMEcat).

Besoin de vous faire accompagner dans votre projet PIM ?

Contactez un expert PIM pour une session stratégique offerte pour répondre à vous questions.